Le Groupe Villa acquiert le 855 West Square à Chaville

Le Groupe Villa a fait l’acquisition, auprès de la Société de la Tour Eiffel (STE), du 855 West Square, à Chaville (92). Cette opération en off-market, sourcée par Lime Capital, porte sur un ensemble à usage de bureaux multilocataires totalisant 10 630 m². Achevé en 1993, l’immeuble est composé de cinq bâtiments articulés autour d’un jardin paysagé. Il bénéficie d’un espace de restauration opéré par Foodles, d’un commerce alimentaire (Franprix) et de 185 emplacements de parking.

« Cette acquisition est stratégique pour notre foncière, l’actif bénéficiant d’un important potentiel de transformation à terme en un ensemble mixte (logements, résidences services, coliving, commerces) », explique Stéphane Hirschenhaut, président-fondateur du Groupe Villa. « Nous avons d’ailleurs déjà réalisé une opération similaire à Chaville qui a depuis été cédé en Vefa à un collecteur d’épargne. Nous sommes parfaitement en ligne avec notre stratégie de diversification. »

« Cette opération reflète parfaitement la tendance actuelle ; les investisseurs plébiscitent particulièrement les opportunités sourcées off-market et scrutent le marché à la recherche d’actifs ayant un potentiel de création de valeur, en misant, notamment, sur la réversibilité de bureaux en logements », commente Laurent de Franssu, président de Lime Capital.

Avec cette transaction, la Société de la Tour Eiffel poursuit l’exécution de son plan de cessions d’actifs débuté mi-2019.

Le financement d’acquisition a été apporté par des fonds de dettes gérés par Zencap Asset Management.

Dans cette transaction, le Groupe Villa était conseillé par Lime Capital, Carax pour la partie conseil en financement, l’étude Screeb (Maître Damien Mancel) et Prad Avocats (Régis Steiner) ; le vendeur, quant à lui, s’est appuyé sur les conseils de l’étude Oudot (Maître Vincent Hustache). Les prêteurs étaient conseillés par le cabinet Lacourte Raquin Tatar (avocats) et par l’étude Victoires Notaires Associés (Maîtres Marie Cluzeau-Chesnoy et Bertrand Bonneau).

Partagez cet article

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

Vous pourriez également être intéressé par ....

MESURES COVID-19

Commentaires de l’article 4 de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais, modifiée par l’ordonnance n°

Lire plus