Novafer prend un nouveau départ

Compétences : Acquisition, Corporate-Private Equity

Article original paru sur CF NEWS :

Le spécialiste lorrain de la maintenance de wagons, générant 25 M€ de chiffre d’affaires, troque Bpifrance à son capital pour Finafer, holding patrimoniale de son président, Alexis Chevrière.
Novafer reprend le chemin d’un actionnariat intégralement privé. En 2013, au travers de son fonds France Investissement Régions 1, Bpifrance avait investi dans le groupe lorrain spécialisé dans la maintenance de wagons à l’occasion d’une réorganisation de sa gouvernance et de son capital (lire ci-dessous). Le fonds, qui détenait environ 1/5 ème du capital cède aujourd’hui sa participation à la holding Finafer. Contrôlée par Alexis Chevrière, président du groupe, cette structure patrimoniale renforce ainsi sa position d’actionnaire majoritaire. L’opération, réalisée en deux temps – en septembre 2019 puis finalisée au mois de juin – permet en outre à la quasi-totalité des cadres dirigeants de se reluer. Le fondateur et ancien président de la société, Christian Tellier, conserve quant à lui une part ultra-minoritaire. « Nous avons sondé le marché il y a environ deux ans, lorsque nous avons commencé à approcher l’horizon de liquidité du fonds. La régression subie par le secteur du fret et le manque d’attractivité en découlant nous a toutefois rapidement amené à considérer une solution incluant le management, solution naturelle tant il a été performant dans une période compliquée », explique Guillaume Sever, responsable de suivi de participation chez Bpifrance.

11 M€ de revenus supplémentaires en six ans

Guillaume Sever, Bpifrance Investissement

Fondé en 1961 dans le bassin houillier lorrain pour réparer les wagons utilisés dans les mines d’extraction, Novafer a enrichi son offre avec des expertises complémentaires à son métier d’origine (essieux, composants de freinage, bougies…) pour pouvoir réaliser tous les travaux de révision, de réparation, de transformation, et de dégazage, sur tous types de wagons. Le groupe revendique ainsi être devenu le premier acteur de la maintenance ferroviaire de wagons en France et l’un des leaders européens. Une diversification appuyée par Bpifrance, qui a contribué à la mise en place d’équipes mobiles d’intervention ou, en 2019, à la reprise d’un site pour développer une activité connexe de garage et d’entretien hors site, ainsi qu’à la reprise en 2018 des activités de maintenance de wagons d’ArcelorMittal à Florange. Le chiffre d’affaires du groupe, qui emploie plus de 200 collaborateurs sur ses sites de Creutzwald (Lorraine) et de Florange, a ainsi progressé de 14 M€ en 2013 à 25 M€ en 2019.

Cette politique de croissance notamment externe s’est accompagnée d’investissements importants dans les outils industriels, lesquels se sont élevés à plus 8 M€ sur la période, toujours avec le concours de Bpifrance. « La stratégie prévue dans le cycle entamé en 2013 avec Bpifrance s’est déroulée comme anticipée. Cette nouvelle étape sera toujours axée sur la diversification et la croissance externe, avec des contours précis restant à définir », nous glisse-t-on chez Novafer. Si la société a connu une période difficile avec des pertes de marchés importantes au profit des pays de l’Est, la crise n’a pas eu d’impact majeur, du fait d’un carnet de commandes de long terme.

Lire aussi :
Nouvel aiguilleur pour Novafer (07/05/2013)

Les intervenants de l’opération

Société cible ou acteur : GROUPE NOVAFER

Acquéreur ou Investisseur MANAGERS : Alexis Chevrière

Cédant : BPIFRANCE INVESTISSEMENT, Guillaume Sever

Acquéreur Avocat Corporate – Structuration Fiscale : PRAD AVOCATS, Jessica Hess

Opération liée : Capital Développement GROUPE NOVAFER lundi 06 mai 2013

Sources textes et images : https://www.cfnews.net/L-actualite/M-A-Corporate/Operations/Acquisition/Novafer-prend-un-nouveau-depart-338217

Partagez cet article

Share on linkedin
Share on twitter
Share on facebook

Vous pourriez également être intéressé par ....

MESURES COVID-19

Commentaires de l’article 4 de l’ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais, modifiée par l’ordonnance n°

Lire plus